L’Extraordinaire voyage du fakir… – Romain Puértolas

Photo 02-09-2016 14 38 03

L’Extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea – Romain Puértolas

Un curieux roman que celui-ci. Avec sa ribambelle de personnages tous plus dérangés les uns que les autres, cette histoire de fakir qui réussit à se faire enfermer dans une armoire Ikea pour faire le tour de l’Europe me laisse perplexe.

Je dis ♥ ♥ ◊ ◊ ◊ 2/5

L’Histoire

Ajatashatru Lavash Patel, fakir de profession, demande à son chauffeur de taxi de le déposer au premier magasin IKEA, à peine débarqué de l’aéroport. Sa mission : trouver le modèle dernier cri d’un lit à clous, absolument nécessaire pour exercer ses fonctions dans son village natal. En attendant sa précieuse livraison, il est contraint de se cacher dans une armoire du grand magasin. Quand il en sort enfin, il se retrouve au milieu de clandestins, dans un camion de livraison en direction de l’Angleterre. Le fakir ne se doute pas qu’il part alors pour un voyage, dont les rencontres et les aventures changeront sa vie pour toujours.

Sous la Couverture…

J’ai un avis très partagé sur ce roman. D’un côté j’ai trouvé le style plutôt bon : beaucoup de formules et d’expressions sont à prendre au second degré, c’est rafraichissant. D’un autre, je n’ai pas pu m’attacher à l’histoire et aux personnages, qui manquent trop de réalisme et sont parfois détestables, comme cette vulgaire famille Palourde. J’ai failli plusieurs fois abandonner ma lecture mais j’ai senti qu’il y avait un message derrière les tribulations – à peine amusantes – d’Ajatashatru, et que je ne devais pas passer à côté.

Alors même si ce fakir au prénom imprononçable, qui tente de racheter – littéralement – son honneur, ne m’a pas fait beaucoup divertie, son passé douloureux m’a ému. J’ai aussi été touchée par l’évocation, toutefois légère, du quotidien des réfugiés et des clandestins, prêts à tout pour passer les frontières européennes en quête d’une vie meilleure. En conclusion, je suis contente de l’avoir terminé même s’il ne me laissera pas un souvenir inoubliable.

La Couv’

Fiable et mystérieuse.

La couverture est assez simplement, mais très subtilement illustrée et qui attire l’œil (c’est jaune en même temps…). On s’attend à un livre qui veut nous divertir, pour moi la couverture est bien trouvée… quoique la 4ème de couv’ le survend un peu trop.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s